Notre cabinet
4 Rue Paul Vaillant Couturier, 95100 Argenteuil
Téléphone
06 20 47 18 57
Mail
contact@fmtc.fr
Horaires
Lun - Sam : 9h -20h

Acupuncture pour accoucher

L’acupuncture peut être utilisée pour déclencher le travail lorsque cela est nécessaire, ou pour accélérer le processus si nécessaire. Il a été démontré que cette pratique réduit la douleur et accélère le processus d’accouchement, et qu’elle raccourcit la durée du travail de 40 % en moyenne. L’acupuncture pour déclencher ou accélérer le travail utilise un ensemble de fines aiguilles insérées en des points spécifiques du corps appelés acupoints.

Ces points correspondent à différents organes du corps et leur stimulation libère des hormones qui ont un effet sur cet organe. En stimulant ces points, vous pouvez augmenter ou diminuer leur activité, ce qui peut avoir un effet ailleurs dans votre corps.

 

Qu’est-ce que l’acupuncture

L’acupuncture est une forme ancienne de médecine chinoise utilisée pour prévenir et traiter un large éventail d’affections. Elle est basée sur la croyance que votre santé est affectée par un flux équilibré d’énergie (connu sous le nom de qi) dans votre corps. L’acupuncture est un type d’acupuncture médicale qui est souvent utilisée pour soulager la douleur, l’anxiété et d’autres problèmes de santé. Il existe de nombreux types d’acupuncture.

L’acupuncture traditionnelle chinoise consiste à introduire de fines aiguilles dans la peau à certains endroits. Vous pouvez ressentir une petite piqûre. Ce type est le plus souvent utilisé. D’autres types utilisent la chaleur, la pression ou les courants électriques. Votre acupuncteur disposant d’une formation mtc chinoise ou d’une formation acupuncture, décidera du type d’acupuncture qui vous convient le mieux après avoir discuté avec vous et effectué un examen physique.

Quand utiliser l’acupuncture pour déclencher ou accélérer le travail ?

L’acupuncture pour déclencher le travail est un moyen sûr et efficace de lancer le processus de naissance de votre bébé. Si vous êtes enceinte et que votre médecin vous a recommandé de déclencher le travail, vous pouvez envisager l’acupuncture comme alternative à l’ocytocine synthétique.

On ne sait pas exactement pourquoi, mais l’acupuncture s’est avérée plus efficace pour accélérer le travail que l’ocytocine synthétique. Si votre date d’accouchement est dépassée, l’acupuncture peut contribuer à accélérer le travail et l’accouchement, probablement grâce à son effet sur la libération d’ocytocine. Si vous avez reçu une date d’accouchement et que vous souhaitez commencer plus tôt, il n’y a aucune raison de ne pas essayer l’acupuncture.

 

Comment l’acupuncture déclenche-t-elle le travail ?

Le mécanisme le plus important qui déclenche le travail est l’augmentation de l’hormone maternelle, la progestérone. Plus vous avez de progestérone, plus les contractions utérines sont susceptibles de se produire naturellement, sans qu’il soit nécessaire de les déclencher.

L’acupuncture peut agir sur le taux de progestérone et déclencher le travail de plusieurs manières, mais les principales sont l’augmentation de la sécrétion d’ocytocine par l’hypophyse et la stimulation des nerfs parasympathiques. – L’acupuncture active la glande pituitaire, qui libère une hormone appelée ocytocine. – Les nerfs parasympathiques sont activés par l’acupuncture, ce qui provoque des contractions utérines.

 

Précautions à prendre en cas d’utilisation de l’acupuncture pour déclencher ou accélérer le travail

– Vous devez informer votre acupuncteur si vous portez un dispositif intra-utérin (DIU). – Vous devez avoir pris un repas au minimum 2 heures avant la séance. – Évitez de manger une heure avant la séance. – Évitez de prendre de l’alcool et des boissons caféinées pendant le travail. S’allonger dans une position confortable (sur le dos ou sur le côté) pour ne pas générer de pression sur le bébé et pour ne pas effectuer de mouvements qui pourraient déplacer ou endommager les aiguilles d’acupuncture. Boire de l’eau avant la séance et faire ses besoins pour ne pas interrompre la séance d’acupuncture.

Pourquoi utiliser les points d’acupuncture pour préparer le travail avant l’accouchement ?

De nombreux points d’acupuncture peuvent être utilisés pour déclencher ou stimuler le travail, mais ceux qui se sont avérés les plus efficaces que les sage-femmes. A partir du dernier mois de grossesse. Les séances, d’une durée de 20 à 30 minutes, permettent d’aider à la maturation du col, de faire descendre le bébé, puis de détendre le col.

On peut même obtenir des “versions de siège” : retournement du bébé s’il ne se présente pas dans la bonne position.

La préparation à la naissance par l’acupuncture, permet un accouchement plus harmonieux, un travail régulier, moins douloureux et raccourci. Elle aura tout son intérêt aussi pour préparer et accompagner un accouchement où la péridurale ne pourra pas être pratiquée, ou dans les antécédents de post-terme, ou lorsque l’on va accoucher d’un gros bébé.

 

Conseil de pro : utiliser la moxibustion avec l’acupuncture pour accélérer le travail.

La moxibustion est une technique ancienne utilisant un petit morceau d’herbe séchée appelé moxa qui est enflammé et placé sur la peau. Elle est appliquée sur des points d’acuponcture du corps et stimule les contractions utérines. La moxibustion est le plus souvent appliquée sur le tiers inférieur des mollets ou sur la partie inférieure du dos.

 

Conclusion

L’acupuncture peut déclencher ou accélérer le travail de trois façons : en provoquant la libération d’hormones, en provoquant des contractions utérines et en stimulant l’ouverture du col de l’utérus. Il existe de nombreux points d’acupuncture qui peuvent être stimulés pour déclencher le travail, mais certains peuvent également être utilisés pour arrêter les saignements après un accouchement par voie vaginale.

Vous devez choisir un acupuncteur qui connaît bien l’acupuncture pour l’accouchement, car il s’agit d’un domaine spécialisé qui nécessite une formation. L’acupuncture pour l’accouchement est un moyen sûr et efficace d’amorcer le processus de naissance de votre bébé.