Notre cabinet
4 Rue Paul Vaillant Couturier, 95100 Argenteuil
Téléphone
06 20 47 18 57
Horaires
Lun - Sam : 9h -20h
acupuncture efficace céphalée et migraines

Acupuncture et céphalée

Introduction

L’acupuncture est une pratique ancestrale de la médecine traditionnelle chinoise qui consiste à stimuler des points précis du corps avec des aiguilles fines notamment pratiquée pour soulager les céphalées. Elle vise à rétablir l’équilibre énergétique et à soulager divers maux, dont les céphalées. Les céphalées sont des douleurs de la tête qui peuvent être aiguës ou chroniques, légères ou intenses, localisées ou diffuses. Elles peuvent avoir de nombreuses causes, comme le stress, la fatigue, les troubles hormonaux, les problèmes de vue, la sinusite, etc.

Il existe différents types de céphalées, comme la migraine, la céphalée de tension, la céphalée cervicogénique, etc. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment l’acupuncture peut vous aider à prévenir et à soulager les céphalées, en se basant sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise et sur les données scientifiques. Nous allons également vous donner des conseils pratiques pour améliorer votre qualité de vie et réduire les facteurs déclenchants des céphalées.

Partie 1 :  les principes de l’acupuncture selon la médecine traditionnelle chinoise

Selon la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture agit sur le qi, le sang, les méridiens et les points d’acupuncture. Le qi est l’énergie vitale qui circule dans tout le corps. Le sang est le liquide qui nourrit les organes et les tissus.

Les méridiens sont des canaux invisibles qui relient les points d’acupuncture entre eux et qui assurent la circulation du qi et du sang. Les points d’acupuncture sont des zones sensibles situées sur les méridiens, où le qi et le sang peuvent être régulés par la stimulation des aiguilles. L’acupuncture vise à harmoniser le yin et le yang, les deux forces opposées et complémentaires qui régissent l’univers et le corps humain.

Lorsque le yin et le yang sont en déséquilibre, le qi et le sang stagnent ou s’épuisent, ce qui entraîne des dysfonctionnements des organes et des déséquilibres. Les céphalées sont considérées comme un symptôme d’un déséquilibre énergétique au niveau de la tête ou du cou. Elles peuvent être dues à un excès de yang (chaleur, feu, vent) ou à une insuffisance de yin (froid, humidité, vide).

L’acupuncture va donc chercher à réduire l’excès ou à tonifier l’insuffisance, selon le type de céphalée et la constitution de l’individu. Pour cela, elle va utiliser des points d’acupuncture situés sur les méridiens qui traversent la tête ou le cou, comme le méridien du gros intestin, du triple réchauffeur, de la vésicule biliaire, du foie, etc. Par exemple, le point 4GI (Hegu), situé entre le pouce et l’index, est un point majeur pour traiter les céphalées dues au vent ou à la chaleur. Le point 20VB (Fengchi), situé derrière l’oreille, est un point efficace pour soulager les migraines et les céphalées de tension.

A LIRE aussi  L'Acupuncture et le Sommeil : Votre Solution Naturelle aux Troubles du Sommeil

Partie 2 : études scientifiques sur l’efficacité de l’acupuncture pour soulager les céphalées

L’efficacité de l’acupuncture pour soulager les céphalées a été évaluée par de nombreuses études scientifiques. Une revue systématique publiée en 2016 par la Cochrane Collaboration a analysé 22 essais cliniques randomisés portant sur plus de 5000 patients souffrant de migraines ou de céphalées de tension. Elle a conclu que l’acupuncture était plus efficace que l’absence de traitement ou que le traitement habituel pour réduire la fréquence et l’intensité des crises de céphalée.

Elle a également constaté que l’acupuncture était au moins aussi efficace que les médicaments prophylactiques pour prévenir les migraines. Une autre revue systématique publiée en 2017 par The Journal of Headache and Pain a examiné 12 essais cliniques randomisés portant sur plus de 2300 patients souffrant de céphalées cervicogéniques.

Elle a montré que l’acupuncture était plus efficace que le placebo ou que les soins habituels pour améliorer la douleur, la fonction et la qualité de vie des patients. L’acupuncture présente également l’avantage d’avoir peu d’effets secondaires. Les effets secondaires les plus fréquents de l’acupuncture sont généralement bénins et transitoires. Les contre-indications de l’acupuncture sont rares et concernent principalement les personnes souffrant de maladies infectieuses, de grossesse de manière relative  sur certains points d’acupuncture.

  • L’acupuncture et les céphalées chez les enfants.

Les céphalées sont également fréquentes chez les enfants, et peuvent avoir un impact négatif sur leur scolarité, leur sommeil et leur humeur. L’acupuncture peut être une alternative intéressante et complémentaire aux médicaments, qui peuvent avoir des effets secondaires indésirables chez les plus jeunes.

L’acupuncture est bien tolérée par les enfants, à condition de choisir un acupuncteur expérimenté et de respecter les règles d’hygiène et de sécurité. L’acupuncteur peut adapter la technique en fonction de l’âge et de la sensibilité de l’enfant, en utilisant des aiguilles très fines, des pressions avec les doigts ou des instruments non invasifs, comme le laser ou le moxa.

  • L’acupuncture et les céphalées pendant la grossesse.

Les céphalées sont également courantes pendant la grossesse, en raison des changements hormonaux, du stress, de la prise de poids, etc. L’acupuncture peut être une solution naturelle et sans danger pour les femmes enceintes, qui doivent éviter la plupart des médicaments anti-douleur.

A LIRE aussi  Acupuncture et déséquilibres de l'alimentation

L’acupuncture peut soulager les céphalées, mais aussi d’autres troubles liés à la grossesse, comme les nausées, les insomnies, les douleurs lombaires, etc. Elle peut également préparer à l’accouchement et favoriser le bon déroulement du travail. L’acupuncture doit être pratiquée par un acupuncteur formé à la périnatalité, et en évitant certains points qui peuvent provoquer des contractions utérines.

  • L’acupuncture et les céphalées chroniques.

Les céphalées chroniques sont des céphalées qui durent plus de 15 jours par mois pendant plus de 3 mois. Elles peuvent être primaires, comme la migraine chronique ou la céphalée de tension chronique, ou secondaires à une autre cause, comme une infection, une tumeur, un traumatisme, etc.

Les céphalées chroniques sont souvent difficiles à traiter et peuvent altérer la qualité de vie des personnes. L’acupuncture peut être une option thérapeutique complémentaire aux traitements médicamenteux ou non médicamenteux. Elle peut réduire la fréquence, l’intensité et la durée des crises de céphalée, ainsi que l’utilisation des médicaments anti-douleur.

Elle peut également améliorer l’humeur, le sommeil et le bien-être général des patients. L’acupuncture doit être pratiquée régulièrement et sur le long terme pour obtenir des résultats durables.

acupuncture solution migraines et céphalées

  • Partie 3 : conseils pratiques pour prévenir et réduire les céphalées

L’acupuncture est une méthode efficace pour prévenir et soulager les céphalées, mais elle ne suffit pas à elle seule. Il est également important d’adopter une hygiène de vie saine et adaptée à votre situation. Voici quelques conseils pratiques pour éviter ou réduire les céphalées :

  • Respectez un rythme de sommeil régulier et suffisant. Le manque ou l’excès de sommeil peut favoriser l’apparition des céphalées. Essayez de dormir entre 7 et 8 heures par nuit, et évitez les siestes trop longues ou trop tardives.
  • Hydratez-vous suffisamment. La déshydratation peut provoquer ou aggraver les céphalées. Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour, et évitez les boissons alcoolisées, caféinées ou sucrées qui peuvent déshydrater ou stimuler le système nerveux.
  • Adoptez une alimentation équilibrée et variée. Certains aliments peuvent déclencher ou renforcer les céphalées, comme le chocolat, le fromage, les agrumes, les produits fermentés, les additifs alimentaires, etc. Identifiez vos éventuels aliments déclencheurs et limitez leur consommation. Privilégiez les aliments riches en magnésium, en vitamine B2 et en oméga-3, qui ont un effet bénéfique sur le système nerveux et vasculaire.
  • Gérez votre stress. Le stress est un facteur majeur des céphalées. Il peut provoquer une tension musculaire au niveau du cou et du crâne, une perturbation hormonale ou une hypersensibilité à la douleur. Apprenez à vous relaxer en pratiquant des activités qui vous font du bien, comme la méditation, le qi gong ou yoga, la respiration profonde, la musique, etc.
  • Faites de l’exercice physique régulièrement. L’activité physique permet de libérer des endorphines, des hormones qui réduisent la douleur et procurent une sensation de bien-être. Elle permet également d’améliorer la circulation sanguine et l’oxygénation du cerveau. Pratiquez un sport adapté à votre condition physique, comme la marche, le vélo, la natation, etc., au moins 30 minutes par jour, 3 fois par semaine.
  • Pratiquez des automassages. Vous pouvez soulager vos céphalées en massant certains points d’acupuncture avec vos doigts ou avec un stylo à bille. Par exemple, vous pouvez masser le point 4GI (Hegu) entre le pouce et l’index, le point 20VB (Fengchi) derrière l’oreille, le point Yintang entre les sourcils, etc. Massez ces points en faisant des pressions circulaires pendant quelques minutes, en respirant profondément.
  • Utilisez des plantes médicinales. Certaines plantes ont des propriétés anti-inflammatoires, antispasmodiques ou calmantes qui peuvent aider à prévenir ou à soulager les céphalées. Vous pouvez les consommer sous forme d’infusion, de gélule, d’huile essentielle, etc. Par exemple, vous pouvez utiliser la menthe poivrée, la lavande, le gingembre, la camomille romaine, etc.
A LIRE aussi  L'acupuncture et la prévention : Votre guide complet
Conclusion

L’acupuncture est une méthode naturelle et efficace pour prévenir et soulager les céphalées. Elle agit sur le qi, le sang, les méridiens et les points d’acupuncture, en rétablissant l’équilibre énergétique du corps. Elle est soutenue par des études scientifiques qui montrent son efficacité et sa sécurité.

Elle peut être complétée par des conseils pratiques d’hygiène de vie, d’alimentation, de gestion du stress, d’automassage et de phytothérapie.

Si vous souffrez de céphalées fréquentes ou invalidantes, n’hésitez pas à consulter un acupuncteur qualifié qui pourra vous proposer un plan personnalisé et adapté à votre cas. L’acupuncture peut également vous aider à retrouver un bien-être physique et mental.