Notre cabinet
4 Rue Paul Vaillant Couturier, 95100 Argenteuil
Téléphone
06 20 47 18 57
Mail
contact@fmtc.fr
Horaires
Lun - Sam : 9h -20h

L’impact de la Médecine chinoise sur le bien-être ?

La médecine chinoise est basée  sur la théorie de l’équilibre du Yin Yang, qui offre une approche holistique de la santé. Les 5 grands concepts de la médecine chinoise sont l’esprit, le corps, l’âme, le yin et le yang.

Médecine chinoise : comment on pratique ?

L’acupuncture est une pratique de santé qui consiste en l’insertion de fines aiguilles dans le corps pour améliorer l’équilibre des forces vitales. La moxibustion est un traitement qui consiste à brûler des herbes sur la peau.

Les remèdes chinois sont des mélanges de plantes et de minéraux qui sont pris par voie orale, en inhalation ou en application externe.

La thérapie manuelle chinoise (TMC) ou ostéopathie chinoise  est basée sur l’équilibre de l’énergie dans le corps en complément de l’acupuncture. Elle utilise des mouvements, des manipulations, des pressions et des étirements pour aider le corps à se rétablir.

La physiothérapie chinoise aide à prévenir les blessures et les maladies en utilisant des techniques d’étirement doux et des massages et est souvent utilisé en complément de l’acupuncture.

Les plantes médicinales de la pharmacopée chinoise  ou phytothérapie chinoise  peuvent être utilisées avec l’acupuncture ou seule pour soigner les maladies du système circulatoire, de l’appareil respiratoire, de la peau et des ongles, des problèmes d’immunité, des problèmes urinaires, de la digestion, du système nerveux, de l’appareil reproducteur, de l’appareil génital masculin et du système musculo-squelettique.

5 éléments

Les 5 éléments

Aussi, La médecine chinoise étudie les humeurs ou les éléments qui constituent le corps. Selon la médecine chinoise, le corps est constitué de cinq éléments que sont l’eau, le bois, le métal, le feu et la terre.

Les 5 éléments sont inséparables de la pratique de l’acupuncture. Chacun d’eux a ses propres caractéristiques et les personnes qui ont une surabondance ou une carence dans un ou plusieurs éléments souffrent. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de s’assurer de l’équilibre des éléments.

La médecine chinoise préconise un régime alimentaire pour rétablir l’équilibre des éléments et aider à maintenir la santé.

La médecine chinoise avec l’acupuncture est la plus ancienne médecine du monde et est encore pratiquée par des millions de personnes dans le monde grâce à sa simplicité et ses bienfaits.

En Suisse, la médecine chinoise dont l’acupuncture est reconnue comme médecine complémentaire et non comme médecine alternative, car elle s’appuie sur des principes scientifiques. Elle est étudiée dans les universités suisses depuis plusieurs décennies et s’appuie sur la recherche.

Les médecines traditionnelles de Chine et de Suisse tout comme l’acupuncture sont complémentaires. Les médecines chinoise et suisse se complètent parfaitement et les patients qui apprennent à connaître la médecine chinoise et l’acupuncture apprécient aussi les traitements proposés par les médecins.

Les traitements proposés par les médecins sont  forcément plus connues que ceux proposés par les médecins chinois, mais ils sont pourtant plus reconnus par les autorités et plus historique que l’acupuncture.

La médecine chinoise est aussi une médecine de système et de synergie. Elle ne traite pas uniquement le symptôme mais traite aussi le patient dans son ensemble notamment grâce à l’acupuncture. Elle prend en compte l’ensemble du corps et l’état émotionnel du patient pour trouver la cause d’une maladie.

Le bilan énergétique en médecine chinoise (Bian Zheng)

Parmi les techniques de diagnostics de la médecine chinoise, on peut citer :

– L’observation qui aide à déterminer différents signes et notamment le type d’état émotionnel du patient.

– La palpation qui aide à détecter les problèmes physiques du patient.

– Le toucher qui permet de détecter les problèmes de santé du patient.

– L’écoute qui permet de détecter les problèmes de santé du patient.

– L’auscultation qui permet de détecter les problèmes de santé du patient.

– Le diagnostic énergétique  par les signes le  consultant peut déclarer à son praticien chinois.

Parmi les traitements proposés par la médecine chinoise, on peut citer :

– L’acupuncture et Les massages qui permettent de réduire les douleurs.

– Les bains de soins qui permettent de soulager les douleurs et de détendre le corps.

– Les plantes qui permettent de soulager les douleurs, de calmer le corps et d’améliorer l’état du patient et complètent les effets de l’acupuncture.

En chine, l’homéopathie est utilisée depuis plus de 2000 ans dans la médecine traditionnelle chinoise.

En Europe, l’homéopathie est utilisée depuis plus de 200 ans. La médecine chinoise et l’homéopathie ont des effets similaires sur le corps humain. En France, les médecins homéopathes sont formés durant 5 ans à l’université.

Le corps humain est composé de cinq éléments : l’eau, le bois, le feu, la terre et le métal. La médecine chinoise utilise les 5 éléments pour diagnostiquer le patient avent l’application de techniques comme l’acupuncture.

La médecine chinoise avec l’acupuncture comme médecine douce prône la sobriété alimentaire en proposant des aliments sains à consommer sous forme de décoctions et  tisanes.

La médecine chinoise prône une hygiène de vie : l’alimentation, le sommeil, l’activité physique et la méditation.

En chine, La médecine chinoise prône le patient comme un tout. La médecine chinoise et l’acupuncture ne soignent pas uniquement le symptôme physique mais également les facteurs psychologiques, émotionnels et spirituels. Lorsqu’un patient consulte un médecin chinois, ce dernier doit connaître la personnalité du patient et son Shen (esprit)et s’assurer que son patient se sente bien dans son environnement.

La médecine chinoise utilise des techniques de soins complémentaires comme l’acupuncture, la moxibustion, les huiles essentielles (aromathérapie) et la phytothérapie. L’acupuncture est la technique de médecine chinoise la plus connue en occident

L’étude et la formation en médecine chinoise est pluridisciplinaire et intègre les autres domaines de la médecine : la  phytothérapie ou pharmacopée chinoise, la physiologie, l’anatomie, la pathologie, l’embryologie et l’histologie. La médecine chinoise est un art de vivre et de soigner qui vise à rétablir la santé du patient.

Les principaux méridiens permettent de faire circuler le chi et le sang selon la mtc. Chaque organe possède un méridien associé qui permet de faire circuler le chi et le sang vers l’organe. Le méridien de l’organe est relié directement à l’organe.

Le méridien a une fonction de transport de qi, de sang, de nourriture et d’énergie. Il assure la nutrition, l’alimentation et le fonctionnement des organes.

On utilise les méridiens pour effectuer un diagnostic d’ordre global. L’acupuncteur peut ainsi déterminer si le patient est en harmonie ou en déséquilibre par rapport à lui-même, à son environnement ou son histoire.

Les méridiens de l’acupuncture sont des canaux de transport énergétique qui permettent de faire circuler le qi et le sang. Ils sont reliés aux organes et aux tissus.

La médecine chinoise traite le patient globalement et pas seulement telle ou telle maladie. Elle donne au patient la possibilité de retrouver l’harmonie entre l’esprit et le corps. La médecine chinoise traite la personne dans sa globalité, elle est à la fois physique, émotionnelle, mentale et spirituelle.

La médecine chinoise traite l’esprit et le corps en même temps. Elle pense que l’esprit et le corps sont liés.

Le but de la médecine chinoise et l’acupuncture est de soulager les symptômes, les douleurs et retrouver l’équilibre du patient. La médecine chinoise traite le patient dans sa globalité. C’est pour cela qu’on utilise les méridiens pour faire un diagnostic.

Il n’y a pas de maladie à proprement parler dans la médecine chinoise, seulement des déséquilibres entre les éléments constitutifs du corps humain : le yin et le yang, le qi et le sang.

La médecine chinoise ne traite pas seulement la maladie physique actuelle du patient. Elle estime que le patient doit être “en bonne santé” pour pouvoir guérir.

La médecine chinoise utilise différentes méthodes pour traiter les déséquilibres du patient et le traite dans sa globalité : acupuncture, moxibustion, thérapie par les plantes, massage, exercices de respiration.

Autrefois, la médecine chinoise était une médecine préventive tout comme l’utilisation de l’acupuncture. Elle s’intéresse aux causes de la maladie et non pas seulement à ses conséquences. C’est pour cela qu’elle dit que plus on pose un bilan énergétique et soigne les maladies avant leur apparition, pour avoir plus de chances d’être en bonne santé.

La médecine chinoise et l’acupuncture n’utilisent pas les médicaments homéopathiques ou associés à d’autres traitements.

La médecine chinoise n’utilise pas de diagnostic médical par des machines comme la radiographie ou l’IRM. Elle utilise un diagnostic énergétique par l’interaction entre le praticien et le patient.

La médecine chinoise est une médecine holistique. Elle prend en compte tous les aspects de la personne.

Annuairesante : annuaire de la santé et acupuncteur Argenteuil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.